Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

En partenariat avec
Cie A Brûle-Pourpoint (3 vidéos associées)

"L'Ecole des femmes", Molière, Catherine Anne (captation intégrale)

Deux pièces montées dans la même scénographie, avec une seule troupe de comédiennes : une distribution exclusivement féminine pour travailler la question homme/femme dans le rapport aux corps, aux jeux du pouvoir et de la séduction. Il s’agit d’impliquer une troupe de comédiennes dans l’interprétation de ces pièces portant sur des sujets douloureux (le viol, l’inceste, l’adultère, le « cocuage »), afin de proposer un regard et une distance, une théâtralité, en s’éloignant du naturalisme.

Agnès (1994), aborde franchement la question du viol incestueux et la nécessité pour Agnès de reconstruire sa vie par la parole pour se libérer de l’emprise.

L’École des femmes (1662), éclaire tout autrement la question de désir incestueux et des souffrances qu’il peut générer. Écrites l’une « au nom de la fille », et l’autre « au nom du père », elles peuvent se répondre, ouvrir un chemin de compréhension ; permettre aux spectateurs un voyage et une réflexion. Dans ces deux textes, il est question d’amour, de désir, d’affection, de passion, de pouvoir et de face à face masculin/féminin.

Plus d'information sur : "Agnès hier et aujourd'hui, diptyque"

Détail de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 1 heure 38 minutes 56 secondes
  • Lieu : Non précisé
  • Copyright : © Catherine Anne
  • Ajoutée le 06/02/2014
  • Type : Extrait (document vidéo)

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Autre(s) vidéo(s) associée(s)

Vidéos populaires

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)