Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Je crois ?

Je crois  En quoi la formulation nous trouble-t-elle? Qui s'aviserait de demander ce qu'il en est de ses propres croyances? Il les a ou ne les a pas. Je crois ? qu'il va venir. Certes cela exprime un doute quand à la venue de la personne. Mais pas un doute sur le fait que j'ai ce doute. Je doute? Cela n'a pas plus de sens. On arguerait volontiers que l'inconscient rend néanmoins possible une telle formule. Si je doute que je doute, c'est que je me demande si, inconsciemment, je n'aurais pas en fait, cachée (refoulée) derrière mon doute, une certitude que je ne veux pas m'avouer. Mais si je dis: "j'ai faim?", le non-sens persiste, malgré l'inconscient. Qui est celui qui dit "je crois? Un curieux personnage se dessine, ni autiste, ni amnésique, ni fou ; il se renseigne sur lui-même, de l'extérieur...

Détail de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 2 minutes 11 secondes
  • Lieu : CDN Besançon
  • Participants/comédiens : Cécile Bouillot, Aurélie Rusterholtz, Pierre-Alain Chapuis, Micha Lescot
  • Copyright : theatre-contemporain.net
  • Ajoutée le 14/03/2003
  • Type : Extrait (document vidéo)

À propos de...

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo