Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Logo du partenaire

En partenariat avec
Les Francophonies (319 vidéos associées)

Entretien avec Radhouane El Meddeb pour "Sous leurs pieds le paradis"

Parti d’une phrase de la tradition prophétique musulmane (Le Paradis est sous les pieds des mères…), Radhouane El Meddeb nous emporte sur les ailes de la voix d’Oum Kalthoum portée par les cordes de l’orchestre égyptien. Il est seul en scène, mais ils sont trois : elle, lui… et la musique. Radhouane El Meddeb danse sur Al Atlal (Les Ruines), du poète égyptien Ibrahim Naji, interprété pour la première fois par Oum Kalthoum sur une composition de Ryad Essoumbati en 1966. Considérée comme l’une des vingt plus grandes chansons d’amour de la poésie arabe, Al Atlal reprend un de ses thèmes majeurs : les ruines ou traces laissées par l’amante après son départ. Le danseur et chorégraphe Radhouane El Meddeb, submergé peu à peu par la musique et la voix de la diva, endosse progressivement la gestuelle de la féminité, notamment à travers ses mains qui, en constante activité, évoquent la douleur de l’enfantement, la révolte, la solitude. Hymne d’amour à la chanteuse égyptienne, Sous leurs pieds le paradis est aussi un cri de liberté, qui se place délibérément du côté des femmes

Détail de la vidéo

  • Langue : français
  • Durée : 15 minutes 23 secondes
  • Lieu : Limoges (Les Francophonies En Limousin)
  • Participants/comédiens : Entretien réalisé par Marie-Agnès Sevestre
  • Copyright : Les Francophonies En Limousin
  • Ajoutée le 27/09/2013
  • Type : Entretien (document vidéo)

À propos de...

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Vidéos populaires

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)