Vikim

Écrit en 2010 - français

Présentation

En novembre 2010, la jeune auteure dramatique belge Céline Delbecq est en résidence d'écriture à Mariemont. En principe pour travailler avec deux comédiens sur sa nouvelle pièce, Kim. Au même moment, la créatrice lumière de la compagnie, Laurence Adam, se meurt d’une tumeur au cerveau dans une unité de soins palliatifs, à une centaine de kilomètres de là. Céline est partagée entre le désir de mener à bien son projet professionnel et le besoin d’accompagner dans ses derniers instants son amie Laurence, que, familièrement, elle surnomme "le viking". En quelque sorte écartelée entre Kim et le viking… d'où le titre Vikim de ce journal très intime, non conçu au départ pour une publication, à qui elle confie ces moments douloureux qu'elle n'oubliera jamais. Un témoignage-hommage sobre, sombre et émouvant, dominé cependant, au-delà de la souffrance, par un profond sentiment d’amitié et d'humanité qu'elle a pu partager avec tous ceux qui ont également accompagné le calvaire de leur amie commune.

Sélection(s)

2020

Textes à découvrir

Les Lundis en coulisses en Belgique

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction