Un Barrage contre le Pacifique

Écrit en 2012 - français

Présentation

« Dès la première année elle mit en culture la moitié de la concession… Mais la marée de juillet monta à l’assaut de la pleine et noya la récolte. Croyant qu’elle n’avait été victime que d’une marée particulièrement forte et malgré les gens la plaine qui tentaient de l’en dissuader, l’année d’après, la mer recommença. La mer monta encore. Alors elle dut se rendre à la réalité : sa concession était incultivable. Elle était annuellement envahie par la mer… Elle avait jeté ses économies de dix ans dans les vagues du Pacifique. »