Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Roberto Zucco

Roberto Zucco

de Bernard-Marie Koltès


Roberto Zucco :Une part de ma vie

BERNARD-MARIE KOLTÈS :
Ce Roberto Succo a le grand avantage qu'il est mythique.
C'est Samson, et en plus abattu par une femme, comme Samson.
C'est une femme qui l'a dénoncé.
Il y a une photo de lui qui a été prise le jour de son arrestation, où il est d'une beauté fabuleuse.
Tout ce qu'il a fait est d'une beauté incroyable.

Die Tageszeintung, 25 novembre 1988


BERNARD-MARIE KOLTÈS :
Autrement qu’à l'ordinaire, et pour la première fois, j'ai vu que la littérature pouvait avoir un sens. J'avais là un homme avec cette force, avec ce destin ; il ne manquait plus que le regard extérieur.
Et c'était là le but de ma nouvelle pièce : faire que, pendant quelques mois, la photo et le nom de cet homme figurent sur de grandes affiches.
C'est ma raison d'être, ma raison d'écrire.

Vous vous sentez proche de cet homme?

BMK : Oui.

Ainsi l'auteur serait pour ainsi dire, un assassin qui n’oserait pas passer à l’acte ?

BMK : Oui, certainement. Sauf qu'ici, il s'agit d'un assassin sublimé.

Der Spiegel, 24 octobre 1988

BERNARD-MARIE KOLTÈS
UNE PART DE MA VIE - ENTRETIENS (1983-1989)
ÉDITIONS DE MINUIT