Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Ridicules ténèbres

de Alexandre Plank

Texte original : Die lächerliche Finsternis traduit par Pascal Paul-Harang

Présentation

Cette « pièce de guerre » s’inspire du roman de Joseph Conrad Au cœur des ténèbres et de son avatar cinématographique, Apocalypse now de Francis Ford Coppola. Une insondable jungle dans laquelle vont se rendre ridicules ceux-là mêmes qui croient ou prétendent se rendre utiles à l’humanité : les Européens.

Le texte de Lotz fait chauffer la machine théâtrale. Si la pièce est désignée comme Hörspiel, il ne faut pas l’entendre nécessairement ni exclusivement comme ce qu’on appelle en français une dramatique radiophonique ou un audiodrame : c’est une œuvre sonore. Toute une série d’effets burlesque ou poétiques sont fixés par les didascalies. Ces effets participent d’un balancement permanent qui caractérise le ton et le style de la pièce : tout est compensé en permanence par son antidote, le comique par le tragique, le poétique par le trivial, le sentimental par le politique. Grotesque et subtile, ironique et pourtant d’une infinie tristesse, la pièce de Lotz se moque de notre incapacité à comprendre réellement l’étranger, l’inconnu. Elle nous montre aussi, dans un même geste, la puissance et l’impuissance du théâtre, sa grandeur et son ridicule. ... Non, le théâtre n’est pas la guerre, n’est pas la violence, n’est pas l’exploitation, n’est pas l’horreur : il ne peut ontologiquement pas l’être. Il ne peut pas être à la hauteur. Mais si le théâtre n’est pas la réalité, il est aussi le pouvoir de dire, de montrer ce qui distingue le réel de ses représentations, aussi scandaleuses ou critiques se voudraient-elles.

À sa création en Allemagne, en 2014, la pièce s'est retrouvée à l’affiche de six théâtres, et pas des moindres : l’Akademietheater de Vienne, le Thalia Theater de Hambourg, le Deutsches Theater de Berlin, et puis Wiesbaden, Essen et Lucerne !

Pascal Paul-Harang (traducteur de la pièce) pour le programme de l'Odéon (Paris)

Sélection(s)

2017

Lectures publiques

Nouvelles dramaturgies européennes

Odéon-Théâtre de l'Europe