Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Le Retour au désert

Le Retour au désert

de Bernard-Marie Koltès


Le Retour au désert :Le titre

Le retour au désert, un titre polysémique

Proposer aux élèves de réfléchir au sens du titre est un premier jalon nécessaire à l’analyse du texte. Qu’est-ce que le désert ? À quoi s’oppose-t-il? À quoi renvoie-t-il dans la culture occidentale ? Que dit-il de la dramaturgie de Koltès ?

Après une courte recherche documentaire au C.D.I., les élèves peuvent percevoir la multipli- cité des sens que recouvre le titre « Le Retour au désert ». Le désert est cet espace étranger à la ville et à ses campagnes cultivées, c’est une nature sauvage, aride qui rappelle, dans le contexte de la pièce, l’Algérie. Par ailleurs, on pense à l’expression à la mode dans les années soixante du « désert français » qui désigne la province à l’époque totalement coupée de l’activité économique et de la vie culturelle parisiennes.
Bien que lieu hostile et dangereux, où puisse éclater la guerre, le désert peut également avoir des connotations positives quand il est lié au voyage. Le retour au désert met fin à l’asservissement et à l’exil en vue d’une renaissance. Bernard-Marie Koltès, en choisissant ce titre, met en avant son refus de donner à sa pièce un sens, une morale clairement définis.
À la fin du Retour au désert, il ne tranche pas la question d’un retour salutaire ou au contraire funeste de Mathilde. Ce qu’il suggère, c’est plutôt l’idée d’une page blanche, vierge, que le lecteur-spectateur aurait à remplir après avoir refermé le livre.

Extrait du dossier Pièce (dé)montée N°17 - rédigé par Marine Jubin


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.