Psychiatrie / Déconniatrie

Psychiatrie / Déconniatrie

de Serge Valletti, François Tosquelles

Écrit en 2004 - français

Présentation

Parce que l’humain est la matière même de son art, le comédien Christian Mazzuchini a imaginé une descente en pente douce dans les entrailles de la folie, en suivant la parole éclairée et éclairante de François Tosquelles. Ce génial médecin à l’humour décapant est le pionnier de ce que l’on a appelé en France la psychothérapie institutionnelle. Toute son existence, ce militant anti-franquiste réfugié chez nous a oeuvré à faire tomber les « murs de l'asile », pour soulager la souffrance de ceux que l’on dit fous. « Sans la reconnaissance de la valeur humaine de la folie, c’est l’homme même qui disparaît » disait-il. À cette pensée étonnamment limpide s’est ajoutée forcément l’écriture complice et facétieuse de l’auteur fétiche de Christian Mazzuchini, l’incontournable Serge Valletti, puis, en contre-point visuel, les images du cinéaste Karim Dridi, partenaire de longue date de l’acteur. Collecteur de ce verbe en délire, Christian Mazzuchini a tissé l’étoffe d’un songe déroutant sur les traces et les égarements psycho-poétiques d’un bouffon magnifique. Vagabondant sur les errances de l’âme comme sur un chemin de traverse, partagé entre le rire et l’émotion, c’est l’infiniment humain qu’il nous invite à traverser, jusqu’au doux vertige qui fait battre nos cœurs un peu plus fort, convaincus d’être meilleurs.

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)
  • Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

    Autorisation de traduction

    Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

    Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction