Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Écrit en 2008 - français

Présentation

Tous les lundis, Nonna me conduisait à l’école et offrait à la maîtresse un œuf qui sentait encore le cul de la poule. Des œufs, ma grand-mère en apportait aussi à la bonne sœur péteuse de l’institut où vivait ma mère. L’institut, c’est une espèce de planétarium où on soigne le cerveau avec l’électricité. C’est là que j’ai rencontré ce fou de Nicola. Avant, il était berger dans les montagnes des Abruzzes. Au milieu des brebis, son père lui racontait les fabuleuses années ’60 : les films avec des martiens, les chansons qui parlaient de la saveur de la mer et de la saveur du sel et ces femmes qui léchaient les hommes nus. Nicola, aujourd’hui, je l’accompagne au supermarché pour faire les courses. C’est là qu’un jour j’ai revu la belle Marinella.

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)