Outrage au public

de Peter Handke

Texte original : Publikumsbeschimpfung und andere Sprechstücke traduit par Martine Bom

Écrit en 2010 - français

Présentation

Outrage au public, le titre résonne d'abord comme une provocation. Et c'est sans doute comme cela que Peter Handke, alors jeune écrivain, le conçut en 1966, signant ainsi une entrée fracassante dans le monde des lettres : « Une pièce sans histoire, sans intrigue, sans fil narratif, une pièce qui se raconte elle-même. Pas d’histoire pour nous accrocher comme à un hameçon, pas d’histoire conçue pour s’évader, mais seulement la réalité nue du moment dans l’espace », comme la décrit Peter van den Eede. Quarante-cinq ans après, les codes ont bougé, et le théâtre que Handke dénonçait n'est plus corseté par les mêmes principes. Pourtant la pièce n'a rien perdu de sa puissance. Ce qui continue de frapper dans le texte de l’écrivain autrichien, c’est un « au-delà du théâtre », un principe de désossement des apparences, et la ligne épurée de l’écriture qui, conjugués, installent une forme d’intranquillité fascinante.

Nombre de personnages

  • 2 homme(s)
  • 3 femme(s)