Couverture de Mon chien-dieu

Mon chien-dieu

de Douna Loup


Mon chien-dieu :Pistes pour découvrir l'œuvre


Sélection 2017-18 du Prix ado du théâtre contemporain
Propositions par Mirita Merckaert Ribeiro, professeure missionnée à la DAAC - Rectorat de l’académie d’Amiens. Responsable du Prix ado du théâtre contemporain, de l’enseignement du théâtre et du RESA, Réseau en Spectacle vivant.

Format

54 p.
Pas d’épigraphe.
Mais un remerciement à la dernière page, à Ahmed Madani, auteur et metteur en scène que nous connaissons car il a été lauréat du Prix ado 2015 avec Je marche dans la nuit par un chemin mauvais (Ed.Actes-Sud-Papiers)
Une table des matières pour les 14 scènes aux titres très divers, à interpréter. Par les titres, imaginer les scènes à jouer.
Texte de la collection « jeunesse » de l’éditeur.

Le titre de la pièce à interpréter, le tiret et sa valeur « mon »

Image de la couverture

Photocomposition : le dieu funéraire de l’Egypte antique, Anubis (un chien) superposé sur la mer bleue et nuages. Lumière dans la partie haute de l’image à interpréter comme un halo divin.

Les thèmes

L’imagination de deux enfants
Le terrain vague et ses symboles
La vieillesse du grand-père
La mort / la vie
L’amour du grand-père
L’amour des deux personnages principaux
L’Egypte ancienne et ses apports. Le rôle du dieu Anubis.

L’histoire (la fable)

Zora et Fadi, deux enfants de 10 ans découvrent et enterrent un chien mort dans un terrain vague où ils s’ennuient. Mais le chien ressuscite ! Il permettra aux enfants d’imaginer un rôle pour le chien, celui de bienveillance envers les hommes.

L’intrigue

Zora et Fadi, deux enfants de 10 ans découvrent et enterrent un chien mort dans un terrain vague où ils s’ennuient. Mais le chien ressuscite ! C’est Anubis, le dieu égyptien qui va apporter la vie au vivant et aider les enfants à gérer la mort du grand-père de Fadi.

Le contexte

Les enfants et leurs jeux
Innocence et imagination
La mort du chien qui renvoie à la mort du grand-père.

Les personnages

Zora, la fille et Fadi, le garçon.
Le chien si on veut.

L’écriture

Poétique.
Style avec naïveté.
Imagination exacerbée.
Répliques courtes. Dialogues rapides.
Peu de ponctuation.

Les registres

Poétique
Emotion
Humour dans certaines scènes d’imagination
Fantastique

Construction de l’oeuvre

14 scènes aux titres choisis. A interpréter.

On suit la relation au fur et à mesure de leur aventure avec le chien. Evolution du duo et résurgence de leur amour d’enfant.
Comme une parabole.

Originalité

La présence du chien, le fantastique.
Les recherches de Fadi sur Anubis.
L’écriture poétique.
Le message d’amour délivré.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.