Manon & Baptiste

de Daniel Keene

Texte original : [Manon & Baptiste] traduit par Séverine Magois

Écrit en 2017 - français

Présentation

Manon est sans-abri, elle a environ quarante ans et est enceinte de cinq mois. Elle dort sur un carton enveloppée dans son duvet. Le jour se lève, il fait frais, la ville s’anime peu à peu. Arrive Baptiste, un jeune à la rue lui aussi, d’une trentaine d’année. Ils se connaissent et décident de passer la journée ensemble. Ils évoquent le chien qui restait aux côtés de Manon et qui, un jour, est parti. Puis, elle se met à rêver à haute voix, de sa petite fille, si c’en est une, d’une chambre qu’elle louerait pour son enfant, son chien et peut-être Baptiste. Un lit, une chaise, une plante verte, des rideaux à la fenêtre et un tout petit coin pour lui. Baptiste est sensible et a beaucoup d’affection pour Manon, mais il reste délicat, discret et en devient drôle parce qu’elle n’a pas l’air de comprendre, ou de le voir. Il sort des écouteurs qu’il fait mine de brancher à son smartphone qu’il n’a pas et se met à chanter Bashung. « La dernière fois que t’es sentie bien, c’était quand? ». Tour à tour, ils répondent. Manon se baladait dans un parc avec son chien et s’imaginait avec sa fille. Lui, avait bien mangé la veille, personne ne l’avait ennuyé pendant la nuit et le matin, il s’était réveillé le ventre encore plein. Alors tout allait bien. Ils ont du mal à se réchauffer tous les deux et s’imaginent partir en vacances. Commence alors leur utopie commune…