Présentation

Mystérieuse, indomptée, brûlante et multiple : l’œuvre du Comte de Lautréamont fut d’abord la révolte d’un jeune homme assis à son piano dans une chambre d’hôtel parisienne au mitan du XIXe siècle.