Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Lulu


Lulu :Une pièce en sept tableaux

par Jean-Luc Lagarce

En septembre 1995, Jean-Luc Lagarce, ne pouvant se rendre à la présentation de saison du théâtre d'Oullins où Lulu est programmé, fournit à son directeur, Laurent Darcueil, quelques éléments sur le spectacle et sur son adaptation. Notamment cette description détaillée des différentes séquences du texte.

Prologue
Dans l’atmosphère irréelle d’un cirque‚ du théâtre ou du music-hall‚ juste un dompteur et ses créatures. L’ouverture d’une histoire qui serait la représentation du Monde dans cette enceinte fausse‚ sophistiquée et misérable à la fois‚ le début d’un conte‚ l’exposition de l’humanité derrière les grilles‚ les animaux et les humains comme autant de phénomènes‚ de monstres étranges exhibés à leurs frères‚ leurs pareils.
Et comme un serpent‚ présentée comme telle‚ Lulu apparaît la dernière‚ la Femme‚ son innocence ou sa perversité‚ le Désir et sa noirceur‚ là pour attirer‚ séduire‚ empoisonner dans le calme et tuer sans jamais laisser de trace.

Premier tableau
En Allemagne.
Dans l’atelier du peintre Schwarz‚ l’esquisse de Lulu en costume de Pierrot. Le Dr Schoen‚ accompagné de son fils Alwa‚ admire le tableau et souhaite rencontrer le modèle. Lulu et son vieux mari‚ le Dr Goll‚ arrivent mais les Schoen entraîneront le mari le temps que la jeune femme pose à nouveau pour l’artiste.
Dès qu’ils sont partis‚ le peintre‚ depuis longtemps séduit par son modèle‚ se précipite sur Lulu qui s’enfuit à travers l’atelier. Il parvient à s’emparer d’elle. On frappe à la porte : c’est le mari de Lulu‚ le vieux médecin‚ qui vient chercher son épouse. Il comprend ou croit comprendre ce qui vient de se passer. La colère le prend et il meurt brutalement‚ saisi d’une attaque au coeur.

Deuxième tableau
En Allemagne.
Lulu a épousé Schwarz‚ le peintre‚ qui ne soupçonne rien de son passé tumultueux et de ses relations avec le Dr Schoen. Elle reçoit dans sa luxueuse demeure le vieux Schigolch‚ un vieillard grotesque qui se fait passer pour son père et l’exploite et profite d’elle. Le Dr Schoen s’est fiancé à une jeune fille de bonne famille et demande à Lulu de lui rendre sa liberté. Pour se débarrasser d’elle‚ Schoen révèle le passé de Lulu au peintre qui‚ brutalement‚ arraché à son inconscience‚ se suicide‚ désespéré de voir détruit son idéal. Le scandale sera terrible et peut nuire aux fiançailles de Schoen.

Troisième tableau
En Allemagne encore. Le troisième tableau se déroule dans les coulisses d’un théâtre. Lulu devrait danser le rôle principal dans une pantomime composée par Alwa‚ le fils du Dr Schoen. Elle a remarqué parmi les spectateurs le docteur et sa fiancée et elle simule un évanouissement. En le menaçant de s’exiler en Afrique avec un prince qui l’a demandée en mariage‚ elle contraint Schoen‚ qui n’a jamais pu se libérer d’elle complètement et souhaite toujours la voir‚ à répudier sa fiancée.
Effondrement de Schoen.

Quatrième tableau
Une pièce dans la maison de Schoen qui a épousé Lulu. Autour d’elle tourne tout un petit monde étrange dont elle est l’objet central. Rodrigo‚ un athlète et ami de Schigolch‚ Hugenberg‚ un jeune lycéen‚ la comtesse Geschwitz‚ amoureuse de Lulu et Alwa‚ le fils du Dr Schoen. Le Dr Schoen surprend Lulu en tête à tête avec Alwa. À l’issue d’une scène terrible‚ il place le revolver dans la main de Lulu. Contrainte au suicide‚ elle retourne l’arme contre Schoen et le tue.

Cinquième tableau
Lulu est libérée de prison d’une manière rocambolesque par la comtesse Geschwitz et Rodrigo. Il s’agit désormais de lui faire fuir le pays et atteindre la frontière. Elle réussit à décider Alwa‚ dont elle a tué le père‚ à l’accompagner et à tout quitter pour elle. Scène d’amour entre Alwa et Lulu.

Sixième tableau
À Londres‚ tout le groupe s’est réinstallé et se mélange désormais à une société interlope. Lulu en est le centre. Entre vrais voyous et faux aristocrates‚ elle subit les chantages pour l’assassinat de Schoen. On se déchire pour l’argent et pour des dettes de jeu‚ on sombrera dans la prostitution.

Septième tableau
À Londres encore‚ dans une misérable mansarde‚ lieu de sa déchéance‚ Lulu est devenue prostituée. Elle vit dans cette misère et ce désarroi entre Alwa et Schigolch. Elle tombera sous les coups de couteau d’un client‚ une nuit‚ assassinée par Jack l’Éventreur.

Jean-Luc Lagarce

12 septembre 1995


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.