Little Boy, la passion

Little Boy, la passion

de Jean-Pierre Cannet

Écrit en 2004 - français

Présentation

Little boy a pour toile de fond le larguage de la bombe le 6 août 1945 sur Hiroshima. Alors qu'il se trouve à bord du bombardier, George Kane, un soldat américain, tombe amoureux de Ginko, une jeune Japonaise qu'il aperçoit à travers le hublot et qu'il invite, dans un cri de désespoir, à fuir le désastre. Cette vision le possède. De retour aux États-Unis, il ne supporte pas d'être accueilli en héros. Impossible de renouer avec sa vie d'avant. Il fuit le contact des siens et se fait appeler Little Boy, le nom donné à la bombe atomique.
Vingt-cinq ans plus tard, une jeune fille enquête au centre de la mémoire d'Hiroshima. Elle apprend l'identité de ses parents. Son père est un officier américain, un certain George Kane. Elle cherche à le rencontrer à Paris, dans une chambre d'hôtel.
Dans ce récit en mosaïque qui procède par recoupement de témoignages, ce qui intéresse Jean-Pierre Cannet, c'est la rencontre entre le destin individuel et le destin collectif, le télescopage de deux réalités. « L'histoire racontée est exceptionnelle et bouleversante, note le metteur en scène. La tragédie d'Hiroshima, qui est ici le fond terrible de la passion, transcende les personnages et en particulier George Kane et Ginko. Un amour pour l'humanité répond à un crime contre l'humanité. De cet Amour naîtra Hibakusha, rescapée d'Hiroshima, qui s'imposera dans cette histoire comme la fleur de cerisier dans la poussière de la bombe atomique, comme un espoir vaille que vaille poussant dans les tranchées et les charniers atroces du 20e siècle. »

Nombre de personnages

  • 6 homme(s)
  • 6 femme(s)
  • Prix et distinctions

    Aide(s) et soutien(s)

    2005

    Aide à la création

    (spécificités non enregistrées)

    ARTCENA

    Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

    Autorisation de traduction

    Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

    Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction