Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Écrit en 2017 - français

Présentation

Les Soldats : Une très jeune femme, Marie, fille de commerçant - son père est marchand "de nouveautés" à Lille, c'est à dire qu'il vend des rubans et de la lingerie - aime un jeune garçon de son âge et de sa classe, Stolzius. Il vend du drap à Armentières, à vingt kilomètres à peine de Lille. Tout semble organisé parfaitement pour que commerce et amour s'unissent dans un simple et prolifique mariage. Mais bientôt Marie chavire, elle abandonne l'amour du jeune et laborieux drapier pour celui d'un capitaine en garnison à Armentières, qui sait trouver les mots et les jeux qui touchent son corps d'enfant. Il lui promet un monde autre, une autre classe sociale et surtout il l'emmène au théâtre - lieu de la métamorphose, de la connaissance, de l'émancipation, du plaisir, du regard et de l'exhibition. Mais après avoir signé une promesse de mariage à son père le marchand et laissé son empreinte sur le corps de Marie, il l'abandonne pour retourner à son oisiveté d'homme riche.
Lenz : Le 20 janvier, Lenz partit dans la montagne. Sommets et hauts plateaux sous la neige, pentes de pierres grises tombant vers les vallées, étendues vertes, rochers et sapins. Il faisait un froid humide, l’eau ruisselait des rochers, sautait sur le chemin. Les branches des sapins pendaient lourdement dans l’air saturé d’eau. Des nuages gris passaient dans le ciel, mais tout était si opaque, - et puis le brouillard montait, accrochant aux buissons sa lourde humidité, si paresseux, si gauche. Il poursuivait sa route avec indifférence, peu lui importait le chemin, tantôt montant, tantôt descendant. Il n’éprouvait pas de fatigue, mais seulement il lui était désagréable parfois de ne pas pouvoir marcher sur la tête.