Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Les Rats quittent le navire ou une histoire sans fin

de Anette Gillard

Présentation

Trois personnages attendent, on ne sait qui, on ne sait quoi. Dans un rapport à la théâtralité assumé, ils parlent de « plateau », « d’histoire à raconter », comme une sorte de mythe sur la naissance du théâtre afin de défendre leurs histoires singulières, en dehors de la norme, pour « se protéger. » L’histoire semble absurde, hors de la réalité, hors du temps présent. Mais elle en est un écho. C’est pourquoi le traitement esthétique souligne cette absurdité : un décor blanc venant contraster des silhouettes colorées, comme si la lumière et les couleurs étaient un rempart de protection pour ces êtres. Mais vont-ils réussir à se défendre ?