Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Les Lueurs de la rue Cuvier

Les Lueurs de la rue Cuvier

de Christel Larrouy

Présentation

Paris s’éveille ce 24 Février 1898. Le jour se lève aussi dans un petit laboratoire désuet, avec ses glouglous et ses sifflements. L’aube brumeuse voit poindre une Mme Curie à la porte de l’Académie des Sciences, forteresse bien gardée de la Science française. C’est une nouvelle journée qui naît… et une nouvelle lueur.
Bienvenue dans l’atelier des Lueurs de la rue Cuvier ! Au fin fond de ce Paris qui vit au rythme des Expositions Universelles, chemine le sentier semé d’embûches qui mène à la vérité. Pour une femme scientifique qui vient de Pologne commence le merveilleux processus de la découverte.
Marie Curie s’intéresse aux rayons uraniques dont parle Becquerel. A travers la phosphorescence de ces rayons, elle pressent un phénomène étrange au coeur de la matière qu’elle a nommé la radioactivité.
Pourtant, ses recherches fondamentales n’intéressent pas la communauté scientifique, qui préfère développer des applications. Obligée de travailler dans le hangar de dissection de la Faculté de Médecine, Marie entame un long périple jalonné de mille imprévus.
Elle acquière la certitude de l’existence de nouveaux éléments en sachant sacrifier des jours et des nuits, grâce à de nouveaux amis et grâce à l’éveil de l’intérêt de Pierre Curie pour ses travaux.
Finalement, Marie ira bien au-delà de sa découverte en menant un combat idéologique et concret contre les maux de son temps : la guerre.