Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Les Chants anonymes

Les Chants anonymes

de Philippe Malone

Présentation

L’ombre de la Méditerranée plane sur ce poème symphonique, une Méditerranée actuelle mais aussi projetée dans 650 000 ans lorsque l’eau, l’eau de tous les dangers, aura disparu.
Un chœur d’exilées rapporte la traversée, celle de l’eau jusqu’à l’aspiration dans les profondeurs, celle de la langue, perdue, celle de l’identité, gommée. Quand la narratrice prend la parole, elle conte l’exil et l’accueil, les langues qui se traversent. Ce sont celles du chœur, réminiscences inaliénables, mais aussi la langue de
l’administration, des préjugés, de la loi et de l’hostilité, qui se fait de plus en plus présente.
Mais la narratrice ne porte-t-elle pas aussi une langue de l’exil intérieur ? Quelle main peut se tendre entre celles-ceux d’un même territoire ? Comment, alors que l’on a été dépossédé de tout ce qui fait notre humanité, peut-on inventer une langue commune ?

écouter

Prix et distinctions

2021

Journées de Lyon

Lauréat Prix Jean-Jacques Lerrant

Aide(s) et soutien(s)

2020

Résidence d'écriture

La Chartreuse

+ d'infos (site externe)

2020

Aide à la création

Textes dramatiques

Artcena

Sélection(s)

2021

Comité de lecture

Sélection

Comédie de Caen

2021

Enregistrement radiophonique

Artcena

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction