Les Cauchemars du gecko

de Jean-Luc Raharimanana

Écrit en 2008 - français

Présentation

Comment voit-on le monde lorsqu’on habite dans un pays pauvre, très pauvre, à l’image de Madagascar, et qu’on regarde de là-bas l’Occident riche bien qu’en crise ? L’Occident, souvent pétri de lieux communs, notablement sûr de ses fondamentaux, est remis en question lorsque qu’apparaît le désordre du monde, le désordre de la pensée dominante, le désordre de la misère qui sont au centre de l’écriture de Raharimanana. Une écriture qui manie l’ironie comme une arme salvatrice, qui aime les images fortes et les phrases cinglantes. Impossible d’échapper à ces voix qui, contre l’immobilisme protecteur des privilèges des puissants, dérangent le conformisme destructeur et inopérant. Au chaos s’oppose la révolte de la parole active, aux figures du pouvoir s’opposent celles de tous ces « gens de peu » qui peuplent les immenses territoires plus ou moins exploités, plus ou moins bafoués, plus ou moins méprisés.

Nombre de personnages

  • 5 homme(s)
  • 3 femme(s)