Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Les Bas-fonds

Les Bas-fonds

de Maxime Gorki

Texte original : На дне, Na Dnié (Les Bas-fonds) traduit par André Markowicz

Écrit en 2015 - français

Présentation

Quand je suis saoul… tout me plaît. Mmoui… Il fait ses prières ! Parfait ! L’homme, il peut croire ou ne pas croire… ça le regarde ! L’homme – il est libre… il paye toujours pour tout ; pour sa croyance, pour son incroyance, pour l’amour, pour l’intelligence – l’homme paye toujours lui-même, et c’est pour ça qu’il est – libre !… L’homme, c’est ça la vérité ! C’est quoi, l’homme ?… Ce n’est pas toi, ce n’est pas moi, ce n’est pas eux… non ! – c’est toi, moi, eux, c’est le vieux, et Napoléon, et Mahomet… en un seul tout ! Tu comprends ? C’est immense ! C’est ça, l’alpha et l’oméga… Tout est dans l’homme – et tout est pour l’homme ! Il n’y a que l’homme qui existe, tout le reste, c’est l’œuvre de ses mains et de son cerveau ! L’HOMME ! C’est magnifique ! Ça sonne… fier ! L’HOMME ! Il faut respecter l’homme ! Ne pas le plaindre… ne pas l’humilier par la pitié… c’est le respecter qu’il faut ! Buvons à l’homme, Baron ! C’est bien, ça… de se sentir un homme !…