Lear

de Edward Bond

Texte original : Lear traduit par Georges Bas

Écrit en 1998 - français

Présentation

"J'écris des pièces sur la violence aussi naturellement que Jane Austen écrivait des romans sur les bonnes manières." Dès la première phrase de sa préface, Bond annonce la couleur: une couleur sang, car elle fait loi dans notre société. Ne pas le dire serait "immoral". Lear est une ?uvre noire. Elle dit l'illusion du pouvoir de l'homme sur le monde. Derrière Lear, souverain tyrannique trahi par ses filles, il y a l'aveugle mendiant et le prêcheur hanté par ses fantômes.

Autorisation de représentation

Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de représentation

Complément d'information

Suivi de La Mer