Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Le Point aveugle

Le Point aveugle

de Yannis Mavritsakis

Texte original : Το τυφλό σημείο traduit par Dimitra Kondylaki

Écrit en 2007 - français

Présentation

La mort de son mari a ébranlé très fort Niki (nom qui signifie "victoire" en grec). Elle ne trouve plus la force d’avancer, de travailler, de continuer – et pourtant ses besoins vitaux persistent. Une contradiction énorme apparaît entre sa propre vie et la vie dans ce qu’elle exige de plus essentiel : continuer et vivre malgré la perspective de la mort, l’impossibilité de la durée, le manque. Mais avec elle, se révèle aussi le gouffre qui sépare ceux qui dirigent le mouvement aveugle mais incessant du monde de ceux qui l’alimentent avec leur chair. Niki est au milieu, oscillant entre le présent et le passé, l’ici et l’ailleurs, le visible et l’invisible, le monde des gagnants et le monde des perdants. C’est cette oscillation que suit la pièce, dans la confrontation de Niki au monde de la réalité libérale d’aujourd’hui, donnée avec un cynisme aigu. Or Niki ne peut ni se résoudre à l’aveuglement de la vie, ni se suffire à la lucidité du renoncement. Elle va tenter de pénétrer dans un autre monde, à la recherche d’une troisième voie : celle du miracle. Elle décide de traverser la mort pour arriver à l’amour. De sa « victoire », il n’y aura presque aucune preuve. Seule la vision de la rue demeure pour témoigner du sang, des membres dispersés et des entrailles d’un corps humain. Avec les dégâts relativement faibles sur la porte du camion qui l’a frappée…

Nombre de personnages

  • 8 homme(s)
  • 3 femme(s)
  • 2
  • Aide à l'écriture

    Publié dans le cadre de la Saison culturelle européenne

    Sélection(s)

    2012

    Comité de lecture

    Bureau des lecteurs

    Comédie-Française

    2009

    Comité de lecture

    La Mousson d'Été

    Complément d'information

    Collection Traits d'union