La Vie que je t'ai donnée

La Vie que je t'ai donnée

de Luigi Pirandello

Texte original : [La Vie que je t'ai donnée] traduit par Ginette Herry

Écrit en 2015 - français

Présentation

Le fils d’Anna est de retour mais, à peine rentré, il meurt subitement. Anna ne verse pourtant aucune larme, elle dit qu’il vit, qu’il reviendra, on la croit délirante. Et s’il suffisait « que la mémoire soit vivante pour que le rêve devienne vie » ?