La Vie est un rêve

La Vie est un rêve

de Pedro Calderón de la Barca

Texte original : La Vida es sueño traduit par Denise Laroutis

Écrit en 2003 - français

Présentation

Rosaure se dirige vers la cour royale de Pologne pour se venger du duc Astolphe qui lui a fait une promesse de mariage, puis l'a abandonnée. Déguisée en homme, elle est accompagnée de son valet Clairon. Elle aperçoit une forteresse où elle trouve un prisonnier enchaîné, Sigismond. Elle apprend qu’il est encore plus malheureux qu’elle : il n’a jamais quitté sa tour et la seule personne qu’il voit est Clothalde, qui l’éduque et le garde. Celui-ci revient et remarque les intrus. Mais il se rend compte que ce jeune homme (Rosaure est déguisée) est son fils (sa fille, il est trompé par le déguisement), grâce à l’épée qu’il porte, et décide de demander au Roi ce qu’il faut faire. Pendant ce temps, à la Cour, le Roi Basile entre et révèle un secret à Astolphe et Étoile, ses neveu et nièce et prétendants à la Couronne. Il est grand astrologue, et il a lu dans les étoiles que son fils serait un tyran. Alors, il l’a fait enfermer dans une prison. Il propose de l’asseoir sur le trône le temps d’une journée. S’il est bon Roi, il sera l’héritier de la Couronne, et sinon, il retournera dans son isolement en croyant que la journée passé n'a été qu'un "songe", et Astolphe et Étoile prendront le pouvoir. Le secret divulgué, les intrus ne seront pas punis. Clothalde retourne auprès de Rosaure ravi, et lui apprend qu’elle est sauvée, mais ne lui révèle pas qu’il est son père.

À l'affiche en traduction

Image de spectacle La Vie est un rêve
Image de La Vie est un rêve

Pedro Calderón de la Barca, Jean-Yves Ruf

mise en scène

Du jeu. 22/08/19 au sam. 07/09/19

à Bussang