La Panique

de Rafael Spregelburd

Texte original : El Panico traduit par Marcial Di Fonzo Bo, Guillermo Pisani

Écrit en 2009 - français

Présentation

La Panique de Rafael Spregelburd est la cinquième d’une série de sept pièces indépendantes groupées sous le nom de Heptalogie de Hiéronymus Bosch. Ce projet, commencé en 1996, s’inspire de La Ronde des sept péchés capitaux du peintre flamand. Le tableau, peint pour être exposé sur une table, représenta symboliquement les sept péchés capitaux, en termes assez énigmatiques aujourd’hui et doit être "parcouru" pour être apprécié. Fasciné par son caractère ludique et par le fait que les clés de sa compréhension ne soient pas immédiatement accessibles, Rafael Spregelburd a conçu l’idée d’une heptalogie de pièces indépendantes mais qui, comme le tableau, peuvent être parcourues dans l’ensemble. Chaque pièce est associée à un péché, mais, comme dans le tableau, sa lecture n’est pas immédiate. La Panique correspond à "la paresse", que Rafael Spregelburd entend comme "un manque d’attention pour voir au-delà des apparences, rester dans le banal sans scruter la profondeur mystérieuse et existentielle des choses".

Nombre de personnages

  • 5 homme(s)
  • 7 femme(s)
  • Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.