La Carte d'Elaine

de Inès Cassigneul

Présentation

Surgissant du Moyen-Age, le fantôme errant d'Elaine dit toute son histoire d'amour à une jeune fille nommée Elizabeth Brown (Angleterre, XIXème siècle) pour qu'elle la retranscrive dans son carnet ; plus d'un siècle plus tard, le carnet est découvert et traduit par une certaine Marianne Brown (France, 1990). Ce retour fantasmé dans le
passé est un moyen de détourner la légende au moment de sa naissance. De plus, l’invention de personnages, d'un témoin et d'une traductrice, ayant vécu à des époques différentes permet d'écrire un texte où se mêlent les formes, les styles et les voix – un peu comme Victor Frankenstein construit son monstre avec des membres disparates, ou une guilde de couturières créé un patchwork à partir de chutes de tissus.

À l'affiche

Image de spectacle La Carte d'Elaine
Image de La Carte d'Elaine

Inès Cassigneul

mise en scène

ven. 31/01/20

à Pont-Scorff