Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
La Bonne âme du Se-Tchouan

La Bonne âme du Se-Tchouan

de Bertolt Brecht

Texte original : Der gute Mensch von Sezuan traduit par Marie-Paule Ramo, Dorothée Decoene

Écrit en 2003 - français

Présentation

Dans le Se-Tchouan, une province fort reculée de la Chine, trois dieux voyagent. Ils recherchent des justes. Ils en trouvent une seule : Shen Té, la prostituée. Pour la récompenser, ils lui donnent un peu d’argent ; elle quitte son métier, ouvre une boutique de tabac. Les ennuis commencent : passer de l’autre côté de la misère, c’est aussi devoir l’affronter. Misère physique, sociale. Mais aussi misère morale. Dans la clairvoyance avec laquelle sont dépeints les habitants du Se-Tchouan, parle toute la tristesse et la révolte de l’exilé Brecht devant l’incapacité des peuples à faire échec aux structures de domination. Brecht écrit cette pièce pendant que la guerre achève de détruire son pays.

Autorisation de représentation

Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de représentation