Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

L'Odeur des planches

Écrit en 2012 - français

Présentation

Un soir de février, j’ai lu L’Odeur des planches de Samira Sedira, son premier roman. J’ai été touché. Profondément touché. Aussitôt, j’ai eu envie de le faire connaître. Son texte, sans pathos ni complaisance, dans une écriture tracée au couteau, parle du basculement de son existence. Elle y fait le récit d’une chute, du silence, du sous-travail, du fric arraché à l’usure du corps. Samira Sedira était comédienne, elle jouait sur les scènes des plus grands théâtres français, tenait des rôles importants au Festival d’Avignon, enchaînait les contrats. Puis, du jour au lendemain, plus rien, plus aucune proposition. Éclipsée. Richard Brunel