Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
L'Illusion comique

L'Illusion comique

de Pierre Corneille

Écrit en 1635 - français

Présentation

Corneille aurait-il lu Pirandello ? À se laisser prendre à L'Illusion comique, à se prêter avec délectation à ces jeux d'ombres où, dans le miroir d'un magicien dramaturge, le théâtre donne à voir le reflet de lui-même, le doute ne semble pas permis : Corneille est bien pirandellien ! Ce qui n'exclut pas qu'on puisse se demander, à le voir mettre en question la représentation par cette distanciation qu'il établit entre le spectacle et son spectateur, s'il ne serait pas aussi un peu brechtien. À moins qu'on se dise qu'à tout prendre, à le regarder jouer avec le réel, changer de lieux et de décors, se complaire aux mirages de l'illusion et au bric-à-brac romanesque, mêler la féerie à la
fantaisie et au drame, il pourrait bien être aussi quelque peu shakespearien ! Rapprochements flatteurs, à l'évidence, mais qui recouvrent le talent dramatique de Corneille d'une tunique patchwork où sa couleur propre disparaît, au point qu'ils incitent finalement surtout à regarder cette pièce curieuse pour elle-même, en se demandant si, au bout du compte, avec L'Illusion comique, Corneille ne serait pas aussi, tout simplement, cornélien...

écouter

Sélection(s)

2020

Proposition de lectures

Mon alexandrin préféré

Comédie-Française

2011

Programmes limitatifs

Spécialité de théâtre en classe terminale

Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse

2010

Programmes limitatifs

Spécialité de théâtre en classe terminale

Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse

2009

Programmes limitatifs

Spécialité de théâtre en classe terminale

Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction