Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Juste la fin du monde

Juste la fin du monde

de Jean-Luc Lagarce


Juste la fin du monde :Résumé de la pièce

Extrait du dossier Pièces (dé)montée consacré à la mise en scène de François Berreur. Voir le dossier complet

L'argument

Louis, âgé de 34 ans, revient dans sa famille pour annoncer sa fin programmée. Mais ce retour provoque chez ses proches de tels règlements de compte qu’il n’arrive pas à communiquer avec eux et qu’il repart comme il est venu, sans avoir rien dit, plus solitaire encore face à la mort.

Commentaires
Selon la méthode d’approche des textes dramatiques de Michel Vinaver dans Écritures dramatiques (voir l’annexe 1), il n’y a pas à proprement parler d’événements ni d’actes qui conduisent à la réalisation d’un objectif dans la pièce. Louis ne parvient pas à dire la raison de sa venue. Ici la parole est le sujet de l’action : le travail de la parole fait assister en direct à la création des personnages. Il rend compte du rapport des personnages au monde et des rapports entre les membres de la famille. Le retour de Louis libère entre les membres de la famille une parole qui n’a pu se dire auparavant et qui ne se redira jamais. Le personnage de Louis montre la nécessité de la parole à l’autre, même si ce dernier ne répond pas. Et c’est Antoine, le personnage qui parle le moins, qui finalement tiendra les propos les plus profonds de toute la pièce.

Inviter les élèves à s’interroger sur les relations qu’entretiennent les personnages.
Questionner ensuite les élèves : peut-on parler d’action dans cette pièce ?
Proposer aux élèves de réfléchir sur la didascalie initiale : « Cela se passe dans la maison de la Mère et de Suzanne, un dimanche, évidemment, ou bien encore durant près d’une année entière. »

Le lieu

L’action se déroule dans la maison de la Mère et de Suzanne, sans plus de précision. Cette caractérisation minimale profite à une certaine universalité du lieu.

Rechercher dans la peinture contemporaine des références qui permettraient de rêver cet espace de jeu.

L’époque

L’action se passe « un dimanche », jour chômé, jour de la visite à la famille (le caractère prévisible est conforté par l’adverbe « évidemment ») « ou bien encore durant près d’une année entière ».

Faire réfléchir les élèves sur cette alternative temporelle, les amener à voir le jeu entre le temps suspendu – celui des monologues de Louis – et le temps de la journée du dimanche en famille. Leur demander d’imaginer quelles techniques théâtrales pourraient être utilisées pour signifier ce jeu.

Les personnages

Réfléchir sur la distribution des prénoms. Louis, Antoine, Catherine, Suzanne sont des prénoms communs. La Mère n’est pas désignée par son prénom mais en sa qualité de génitrice. Louis est le prénom du personnage central mais aussi du père (absent) et du fils d’Antoine. C’est aussi le prénom des « rois de France » (on fera référence à la couronne introduite dans la mise en scène de Berreur).

S’interroger sur la possibilité ou non de donner un sens au choix des prénoms. Pourquoi celui de Louis au fils aîné ?
Que peut signifier la banalité des prénoms des autres membres de la famille ?
On s’intéressera également aux personnages en tant que membres d’une même famille. On l’a dit, la Mère est exclusivement nommée dans son rapport à ses enfants.
On note l’absence du père (qui réapparaît dans Le Pays lointain). On peut enfin souligner la place de Louis dans la fratrie : l’aîné, l’aîné qui est de retour.

Chercher dans la littérature d’autres figures du frère ou du fils de retour, voir les ressemblances et les différences avec Louis.

S’interroger sur les traitements théâtraux possibles de ce retour de Louis. Comment lui conférer un caractère réaliste, ou inversement, un caractère onirique, Louis faisant figure de « revenant » ?


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.