Je meurs comme un pays

Je meurs comme un pays

de Dimìtris Dimitriàdis

Texte original : ΠΕΘΑΙΝΩ ΣΑΝ ΧΩΡΑ traduit par Michel Volkovitch

Écrit en 2004 - français

Présentation

Qui n'a pas vu des gens mourir sur les routes martelés par une main invisible ne peut comprendre ce que représente, ce qu'est la mort d'un pays, pas plus que celui qui n'a pas senti son propre corps inexistant, inemployé, injustifié, insignifiant, indésirable, inassouvi, sa fameuse force motrice interrompue, rompue, coupée du feu intestin de l'émotion.

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)
  • Sélection(s)

    2012

    Enregistrement radiophonique

    Fiction / Théâtre et Cie

    France Culture