Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Italienne scène et orchestre

Italienne scène et orchestre

de Jean-François Sivadier

Présentation

Et dans “joie de chanter des choses douloureuses” ce n’est pas douleur qui est important mais joie C’est pour atteindre la joie qu’on chante des choses tragiques Entrez avec la même intimidation que Verdi devant sa page blanche avant qu’il n’invente Les notes que vous allez chanter À quelle école étiez-vous ? J’en étais sûr ils vous apprennent à jouer pour les abonnés Vous devez jouer pour celui qui ne sait rien qui vient à l’opéra pour la première fois Et si vous acceptez de ne rien savoir vous-même il pourra penser Qu’il y a une petite place pour lui à côté de vous sur le plateau

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction

Complément d'information

Paru sous le titre Italienne scène