H.S. Tragédies ordinaires

H.S. Tragédies ordinaires

de Yann Verburgh

Écrit en 2016 - français

Présentation

Dans mon lit, depuis un de mes profils officiels, jJe posterai une photo sur le mur de la fille qui s’est tuée. Une rose blanche sur fond noir avec une inscription : Nous sommes tellement tristes.
Classe.
J’avais repéré cette photo, y a trois ans, sSur le mur d’une autre fille qui s’est tuée, et je l’avais sauvegardée. La fille avait pendu son téléphone portable avant de se pendre, elle aussi, dans sa chambre. La mère avait supprimé son profil, quelques
jours plus tard. Mais moi, j’avais pu sauver l’image de la rose blanche, nous sommes tellement tristes. Je regarderai les autres images postées, les messages. Déjà trois likes pour ma photo rose blanche, nous sommes tellement tristes. Cinq. Six. Sept. Un j’adore.
Trois émoticônes tristesse.
Zéro commentaire. Un partage.

Le texte par l'auteur

Prix et distinctions

2018

Scenic Youth

Lauréat

Aide(s) et soutien(s)

2016

Résidence d'écriture

La Chartreuse

+ d'infos (site externe)

2016

Aide à l'écriture

Textes accompagnés

Collectif « À mots découverts »

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction