Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Grâce à Dieu

de François Ozon


Grâce à Dieu :Note d'intention

Par François Ozon

Après avoir recueilli, lors d’une longue enquête pour mon film, une multitude de paroles écrites et orales – mails, lettres, témoignages, dépôts de plainte, procès-verbaux, rapports d’expertise, interviews, aveux, conférences de presse, auditions –, j’ai voulu laisser une trace écrite de ces « paroles libérées ».

L’écriture théâtrale m’a tout de suite semblé la forme idéale, car elle permet de donner aux parcours des personnages un statut mythologique, universel, représentatif de celui de nombreuses victimes.

Alors que le cinéma joue sur l’identification et l’émotion directe, le théâtre permet de créer une distanciation, une réflexion plus politique, un outil de compréhension différent du monde.

Ce récit en trois actes et un épilogue, construit en effet domino, dans la veine d’un théâtre documentaire, basé sur des paroles brutes, suit donc le parcours de trois personnages : Alexandre, François et Emmanuel.

Ces trois hommes décident, chacun à leur manière, de libérer leur parole : l’un au sein de l’Église, le second à travers les médias et le dernier devant la justice.

Le récit débute par un combat individuel, Alexandre face à l’institution catholique. Puis il passe le relais à François, qui crée un collectif, une association de défense des victimes. Et de ce collectif surgit une nouvelle victime, Emmanuel. Ces trois hommes mènent une lutte commune mais particulière à chacun dans son déroulé avec leurs propres armes et face à des répercussions familiales et sociales différentes.

Donner une parole théâtrale à ces trois victimes est une façon pour moi de perpétuer leur combat, en espérant que l’institution catholique ose enfin affronter et régler la question de la pédophilie dans l’Église.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.