Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Couverture de Figaro divorce

Figaro divorce :Du mariage au divorce, de Beaumarchais à Horváth

Lorsqu’il écrit Figaro Divorce en 1936, Ödon von Horváth choisit pour protagoniste de sa pièce un person- nage emblématique du théâtre français du XVIIIe siècle, devenu mythique grâce au succès des pièces de Beaumarchais, mais aussi grâce aux nombreuses œuvres opératiques dans lesquelles il apparaît. Horváth joue avec l’image d’un héros national devenu porte-étendard de la révolution.

Demander aux élèves, avant même d’entrer dans la lecture de la pièce, de rédiger en quelques lignes ce qu’évoque pour eux le personnage et le nom même de Figaro.

Les amener à faire une recherche sur toutes les œuvres théâtrales et opératiques mettant en scène ce personnage.

Figaro est un personnage populaire qui apparaît à plusieurs reprises dans les répertoires théâtral et opératique. Beaumarchais crée le personnage en 1775 avec Le Barbier de Séville, on le retrouve en 1784 dans Le Mariage de Figaro, puis en 1792 dans La Mère coupable. Avec Les Noces de Figaro en 1786, Mozart et Da Ponte restent fidèles à l’esprit de la pièce de Beaumarchais.
On trouve d’autres opéras qui reprennent cette figure : Paisiello en 1782 et Rossini en 1816 composent tous deux Un Barbier de Séville. Darius Milhaud livre une version opératique de La Mère coupable en 1966.
Les élèves penseront probablement au journal Le Figaro, créé en 1826, qui reprend pour devise la célèbre formule du personnage : « Sans liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. (1)». Enfin, au début du XXe siècle, Horváth écrit une pièce qui n’est plus une réécriture des pièces de Beaumarchais, mais plutôt une suite des aventures des personnages après le deuxième volet de la trilogie de l’auteur des Lumières.

Si dans l’imaginaire collectif Figaro apparaît comme un valet à la parole libre, un esprit malin manifestant une certaine joie de vivre, on verra que dans la pièce d’Horváth, le personnage n’est pas cantonné à cette image et connaît une évolution dans la pièce elle-même, ce qui amène de la complexité à ce personnage populaire.

  • 1_ Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, réplique de Figaro à l’acte V, scène 3.

Extrait de Pièce (dé)montée n°223


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.