Et y a rien de plus à dire

de Thierry Simon

Présentation

Elle 17 ans. Elle vit seule avec un père qui semble absent. Il y a bien ses copines du LEP, mais ça ne se passe pas bien. Elle ne supporte pas le mensonge. Elle ne supporte pas qu'on l’insulte. Si on l’insulte, elle est capable d'une violence inouïe. C'est ce qui se produit un soir où tout s'embrase. Les pétroleuses n'attirent pas la compassion par chez nous, ni hier, ni aujourd'hui. On les retire du monde. C'est plus simple. Deux séjours dans un service psychiatrique, « et y a rien de plus à dire. » Quoique. Dans le centre fermé où elle est assignée, elle rencontre Tristan. Il ne va pas très bien lui non plus. Lui, son truc, c'est l'eau. Chacun sa méthode. Un lien de fraternité indéfectible se crée entre eux deux, et une dépendance aussi, une sorte d’ équilibre de particules instables, d’addition d’identités remarquables. Elle y rencontre aussi Ludivine, une éducatrice pas comme les autres qui l’emmène sur des territoires inconnus, et lui permet finalement de créer un ordre dans son désordre intérieur. Et puis ce paysage hurlant se dénoue quelque part entre La Ciotat et Cassis, au bord d’une calanque. C’est, au final, l’histoire d’une réparation, d’une épiphanie par la rencontre avec l’autre et la rencontre avec l’art.

Aide(s) et soutien(s)

2019

Aide à la création

Textes dramatiques

ARTCENA

2019

Résidence d'écriture

La Chartreuse

2018

Aide à l'écriture

Section théâtre

Beaumarchais / SACD

À l'affiche

Image de spectacle Et y a rien de plus à dire
Image de Et y a rien de plus à dire

Thierry Simon, Sylvie Bazin

mise en scène

Du mer. 29/04/20 au jeu. 30/04/20

à Haguenau