Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Deux miniatures : Pile et face

Deux miniatures : Pile et face

de Jean-Yves Picq

Écrit en 2011 - français

Présentation

Avec ces Deux Miniatures, Jean-Yves Picq propose deux faces d'une même "pièce", deux formes courtes autour du thème de la terre originelle et du premier homme, l'une, L'Effacement, écrite au retour de séjours en Algérie, au Québec et en Palestine, soit le côté pile et grave du thème, et l'autre, Mobile Home, conçue pendant une résidence pluvieuse en Auvergne, dans un camping, qui en serait la face rieuse et farcesque. Dans la première, L'Effacement, le processus de toute colonisation est abordé, ou comment on déclare inhabitée une terre que l'on veut occuper. Mais que se passe-t-il avec les autochtones quand il s'avère qu'il y en a et qu'ils étaient là avant ? Jusqu'où les ignorer ? En les effaçant ? Mentalement ou par les armes ? Mais qui efface autrui s'efface lui-même ! Avec la seconde, Mobile Home, c'est sur un gazon synthétique et devant une de ces maisons dites mobiles peuplant désormais nos campings que se rejoue l'origine du monde et l'apparition du premier homme, un Adam bien urbain et dépassé, attendant désespérément son Eve. Le théâtre de Jean-Yves Picq emprunte les habits de la simplicité avec une langue économe, efficace, musicale, pour mieux user du détour et proposer une réflexion métaphysique : deux fables beckettiennes et drolatiques sur l'origine de l'homme.

Prix et distinctions

2012

Journées de Lyon

Lauréat Prix domaine français

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction