Écrit en 2013 - allemand

Présentation

La famille Malingear parle un français châtié, les Ratinois un patois allemand : niveau communication, ce n'est pas gagné. Et c'est d'autant plus un souci quand leurs deux rejetons ont pour projet saugrenu de se marier. Pour faire monter la dot et impressionner l'autre parti, chacune des familles gonfle sa propre richesse, jusqu'à ne plus pouvoir tenir cette escalade de mensonges entre deux silences gênés. En arrière-fond, une cloche sonne, sans discontinuer, c'est le temps bourgeois qui ne passe pas, qui ne suppose ou ne supporte aucun changement, sous le regard des portraits austères des ancêtres…