Brandhout, Een irritatie (Bois à brûler. Une irritation)

Écrit en 2008 - néerlandais

Présentation

Alors que tout le monde attendait l'acteur qui avait promis de venir souper à la Gentzgasse, vers onze heures et demi, après la représentation du Canard sauvage, j'observais les époux Auersberger depuis le fauteuil à oreilles que j'occupais quasiment tous les jours au début des années 50, et je me disais que j'avais fait une terrible erreur en acceptant l'invitation des Auersberger.

Nombre de personnages

  • 1 homme(s)
  • Complément d'information

    Traduction néerlandaise de Monica Verhofstadt.