Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Atterrissage

de Kangni Alem

Écrit en 2004 - français

Présentation

Le 2 août 1999, à Bruxelles, dans le train d'atterrissage d'un avion en provenance de Conakry, deux adolescents guinéens sont retrouvés morts. Ils avaient 14 et 15 ans et s'appelaient Yaguine Koïta et Fodé Tounkara. Ils portaient sur eux leurs cartes d'étudiant qui ont permis de les identifier. L'un avait emmené son carnet scolaire de l'année écoulée, l'autre tenait dans sa main une lettre. Cette lettre - qui enclencha aussitôt une polémique - s'adressait aux "Excellences, Messieurs les membres et responsables d'Europe" et commençait ainsi : "Nous avons l'honorable plaisir et la grande confiance de vous écrire cette lettre pour vous parler de l'objectif de notre voyage et de la souffrance de nous, les enfants et jeunes d'Afrique". Pour information, en Guinée, la moitié de la population survit avec moins d'un dollar par jour ; un tiers ne sait pas lire. L'espérance de vie ne dépasse pas 45 ans.
Comme nous, Kangni Alem apprend par la presse la nouvelle, le drame, le fait divers - que faut-il dire ? - et il décide d'écrire une pièce de fiction à la mémoire de ces deux jeunes clandestins.

Nombre de personnages

  • 3 homme(s)
  • 1 femme(s)
  • Autorisation de représentation

    Toute représentation publique est strictement interdite sans autorisation.