Antigone à New York

Antigone à New York

de Janusz Glowacki

Texte original : Antygona w Novym Iorki traduit par Urszula Mikos, Olivier Cohen

Écrit en 2004 - français

Présentation

Dans ce parc new-yorkais, c’est un peu le bal des paumés, la saga des exclus. Qu’ils viennent de Russie, de Pologne ou de Porto Rico, les personnages sans abris de Glowacki n’en restent pas moins dignes. Bien sûr, il y a l’alcool, la maladie, la difficulté à rester propre, mais cela n’exclut pas l’amour et l’espoir de s’en sortir, de repartir au pays car New York, cité puissante ne veut pas d'eux. À l’image de ce policier-clown qui ne fait rire que les gens installés, ordinaires, mais traquent avec cynisme les défavorisés. Anita, seule femme, de cet univers masculin marginal, souhaite enterrer dignement celui qu’elle aime pour soustraire son cadavre à une future fosse commune, anonyme, à l’écart du centre. Dans sa quête, cette Antigone moderne demandera ou plutôt monnayera l’appui pas très fiable de deux compagnons d’infortune. Ils se tromperont de cadavre… Sans doute par trop grand amour de la bouteille…

Nombre de personnages

  • 3 homme(s)
  • 1 femme(s)
  • Sélection(s)

    2017

    Comité de lecture

    Bureau des lecteurs

    Comédie-Française