Couverture de C'est la vie

C'est la vie

de Mohamed El Khatib


C'est la vie :Note de l’auteur

Par Mohamed El Khatib

La mort injuste (il y aurait des morts justes) de ma mère a été un séisme.
Et puis on m’a dit tu sais, ça va, c’est bien pire de perdre un enfant.
Ah bon ? Alors on pourrait mesurer la douleur sur une échelle de Richter de la perte et observer qu’une mère c’est moins intense qu’un enfant. On mettrait en équation nos vies et les douleurs qui s’y rapportent.

J’ai toujours considéré que pour traiter une question, il n’est pas vital de la traverser intimement. Cela peut faire de vous un meilleur témoin mais pas un écrivain plus juste. Pourtant, depuis quelques années, je suis incapable de dissocier mon écriture du réel. Le document est à la fois un atout et un outil mais plus encore, il constitue l’essence même de ce qui va fonder la représentation.
N’ayant pas éprouvé personnellement la mort d’un enfant et n’en ayant pas particulièrement le désir, ce travail d’écriture consistera pour l’essentiel à piller les témoignages de gens ayant perdu un enfant ; et ils sont légion : G. Depardieu, S. Stallone, V. Hugo, Z. Zidane, J-L. ou N. Trintignant (liste non-exhaustive).

Nota bene : après avoir écrit sur la mort de ma mère je pensais dans mon précédent texte, Finir en beauté, avoir fait le tour de la question de ce qu’on appelle par commodité le deuil.
Mais je me rends bien compte aujourd’hui que cette question universelle est inépuisable. Et que nalement je me sens débarrassé des doutes dont j’ai pu être le sujet quand, au moment d’écrire ma dernière pièce, quelqu’un m’a aimablement demandé si je n’avais pas de scrupules à réussir ma carrière théâtrale sur le dos de la mort de ma mère.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.