C'est la vie

C'est la vie

de Mohamed El Khatib

Écrit en 2016 - français

Présentation

Dans la littérature dramatique, la tragédie de la perte d’un enfant est sans cesse rejouée. Véritable motif historique, on n’a pourtant jamais réussi à nommer les parents qui ont perdu un enfant. Ces orphelins à l’envers qui héritent de leurs enfants sont les oubliés de la sémantique. Seul l’hébreu et l’arabe ont tenté de réparer cette injustice avec le terme Shakoul (littéralement l’ourse à qui on a pris ses petits) et Takal (dont on a coupé les bourgeons). Nous allons tenter avec cette recherche esthétique, portée par ces deux acteurs, de contribuer à combler le vide terminologique et poser un premier drapeau sur ce territoire abandonné par la langue.

Le texte par l'auteur

Prix et distinctions

2018

Académie française

Lauréat Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

Aide(s) et soutien(s)

2017

Aide à l'écriture

Textes accompagnés

Collectif « À mots découverts »

2016

Aide à la création

Textes dramatiques

ARTCENA

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction

À l'affiche

Image de spectacle C'est la vie
Image de C'est la vie

Mohamed El Khatib, Frédéric Hocké

mise en scène

Du mar. 04/06/19 au dim. 09/06/19

à Paris