Enfonçures

Enfonçures

de Didier-Georges Gabily

Présentation

En 1991, il y a cette guerre qui commence et dont parle la pièce Enfonçures : la première guerre du Golfe. Cette guerre que l'on a suivi à la télévision chaque soir, dans une quasi simultanéité des faits. Une guerre au visage contemporain, une guerre technologique, une guerre à distance, où il suffit de viser juste et d'appuyer sur un bouton, comme sur la manette d'un jeu vidéo pour gagner la partie. Ni cadavre, ni désolation, le bombardement de Bagdad ressemble à un grand feu d'artifice. Images hypnotiques de nuit. La distanciation observée et ralliée par une grande majorité des médias pendant cette guerre du Golfe nous dévoile cette fabrique d'illusions.

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction