theatre-contemporain.net

Accueil de « Yvette, Yvette,Yvette ! »

Yvette, Yvette,Yvette !

Jacques Verzier (Metteur en scène), Simon Abkarian (Metteur en scène), Nathalie Joly (Conception)


Chants... songs

:Yvette Guilbert, la femme moderne

Par François Cardinali
publié le 2017-09-11

Elle fut une grande voix de la chanson, pionnière du féminisme. Dans un coffret étonnant de 3 CD Yvette Guilbert voit son répertoire revisité par Nathalie Joly. Et de belle manière. Celle qu’on appelait «la diseuse fin de siècle» renaît ici de manière magistrale, tant Nathalie Joly a l’art de faire vivre un texte, d’en exprimer la modernité, évoquer toute une population interlope. Nathalie Joly sera sur scène au Théâtre du Soleil du 28 septembre...

Lire l'article (site externe)

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

France Musique

Image de la critique de France Musique

mercredi 18 octobre 2017

Le programme musical de Denisa Kerschova : Royer, Haydn, Villa-Lobos

Par Denisa Kerschova

Le programme musical de Denisa Kerschova : Nathalie Joly chante Yvette Guilbert au Théâtre du Soleil à La Cartoucherie à Paris. Courrez-y pour découvrir ce répertoire intemporel, engagé, , drôle, poétique et audacieux !...

Lire l'article sur France Musique

France Inter

Image de la critique de France Inter

dimanche 15 octobre 2017

Vous les femmes

Par Albert Algoud

Une émission consacrée à deux femmes exceptionnelles et leurs parcours atypiques: Nathalie Joly qui est une formidable chanteuse, elle fait les trois spectacles à la suite. Et l’album c’est chez Frémeaux & Associés... un travail absolument formidable !...

Lire l'article sur France Inter

FIGARO

Image de la critique de FIGARO

mercredi 11 octobre 2017

Nathalie Joly prête sa voix à Yvette Guilbert, la confidente de Freud

Par François Deletraz

Nathalie Joly a fait de la vie d'Yvette Guilbert le sujet de tous ses spectacles. Avec Yvette, Yvette, Yvette! elle donne en trois volets l'intégrale de ses recherches. Etonnant.. Nathalie Joly prête sa voix à Yvette Guilbert, la confidente de Freud. on découvre des textes d'une incroyable modernité qui ne s'embarrassent pas d'artifice et manient l'humour, la sensualité et la poésie. très musical et d'une portée historique indéniable....

Lire l'article sur FIGARO

sortir.telerama.fr

Image de la critique de sortir.telerama.fr

mardi 10 octobre 2017

Pionnière du féminisme

Par Marie Catherine Mardi

Après /Je ne sais quoi/, où elle raconte les rapports de Freud et d’Yvette Guilbert, et /En v’là une drôle d’affaire/, où elle évoque le destin de la reine du caf’conc’ , Nathalie Joly poursuit son hommage à cette pionnière du féminisme avec Chansons sans gêne, fait entendre avec malice le tempérament et l’ardeur de celle qui, par ses chansons, ses écrits, et ses interventions, participa au combat d’émancipation des femmes....

Lire l'article sur sortir.telerama.fr

RFI

Image de la critique de RFI

jeudi 05 octobre 2017

Danse des mots - Nathalie Joly et la Puce à l'oreille

Par Yvan Amar

Invitée : Nathalie Joly, chanteuse et comédienne, interprète Yvette Guilbert, vedette de café-concert de la fin du XIXème siècle: Trilogie Yvette, Yvette, Yvette ! au Théâtre du soleil jusqu’au 22 octobre 2017. Coffret 3 CD Yvette, Yvette, Yvette ! Une façon de se placer rythmiquement qui défie l’entendement puisque ça balance beaucoup par rapport à une métrique insolemment régulière que vous rattrapez Nathalie Joly parfois à l’extrême limite......

Lire l'article sur RFI

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

lundi 02 octobre 2017

C'est un bonheur de l'écouter

Par Mathieu Dochtermann

un bonheur de l’écouter : On s’incline devant la qualité de la performance de la chanteuse dont la voix envoûte et transporte, sur les textes drôles, acerbes, intelligents d’Yvette. A voir absolument. L’interprétation est impeccable mais surtout émotions à fleur de peau. Humour acerbe à l’endroit des hommes, lucidité sur les rapports amoureux, point de vue sur la vieillesse, tout est actuel parfaitement en phase avec le public de notre époque....

Lire l'article sur Toutelaculture

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

dimanche 24 septembre 2017

La sélection musicale du « Monde »

Par Sylvain Siclier

Je ne sais quoi, traitait de la correspondance de Freud avec la chanteuse, En v’là une drôle d’affaire de sa décision d’arrêter en pleine gloire, de transmettre à d’autres son parlé-chanté novateur et Chansons sans gêne de la fin de sa carrière, ses écrits, ses réflexions sur sa vie artistique, la séduction, la place des femmes dans un monde d’hommes. L’ensemble constitue un hommage très complet... à l’exploratrice des textes précieux....

Lire l'article sur Le Monde.fr