Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Vivre »

Vivre

+ d'infos sur le texte de Hugo Paviot
mise en scène Hugo Paviot

:Présentation

RÉSUMÉ:
Alexandre est un ancien peintre mondialement reconnu. Il a, depuis, investi sa fortune dans une fondation qui gère des lieux d'accueil destinés aux enfants orphelins ou victimes de maltraitance. Il voyage régulièrement dans des pays en guerre où il accompagne les enfants, en leur faisant exprimer leur traumatisme par le biais du dessin. Alexandre est en ce moment invité par l'ambassade de France d'un pays du Moyen-Orient, qui a des allures de camp retranché en pleine "zone rouge" d'une ville dévastée par la violence et les bombardements quotidiens. Une fillette de 8 ans vient de manquer un attentat suicide contre l'ambassadeur de France, le déclenchement de sa ceinture d'explosifs n'ayant pas fonctionné. Elle s'enfuit après l'événement, échappant à la vigilance des autorités. Alexandre, au risque de sa vie, alors qu'une opération militaire terroriste d'envergure a lieu contre les intérêts occidentaux dans le pays, va sillonner la ville à sa recherche, dans le but de la ramener en France.

NOTE D'INTENTION:
"À l’heure de la mondialisation, qui connaît l'émergence d'un terrorisme international, la pièce interroge, au travers de l'histoire d’Alexandre et de la fillette kamikaze, les responsabilités de chacun, en Occident comme au Moyen-Orient, dans ce processus de "déshumanisation" générateur de bourreaux qui étaient, peut-être aussi, à l'origine, des victimes.
Elle souligne l'importance de l'expression artistique dans la construction des individus. La culture est ici envisagée comme un vecteur d'ouverture à l'autre, à ses différences, comme un outil de dialogue envers autrui et envers soi-même."
Hugo Paviot

LA TRILOGIE D'ALEX(ANDRE):
La Trilogie d’Alex(andre) réunit les pièces : Les Culs de plomb, La Mante et Vivre. Elle est à la fois une suite chronologique et un ensemble de textes pouvant être montés séparément.
Les saisons 2015-2016 et 2016-2017 voient l'aboutissement de ce projet initié en 2012, écrit et mis en scène par Hugo Paviot et dont le personnage récurrent, Alexandre, est interprété par le même comédien, David Arribe.
"J’avais envie de parler de la violence quotidienne, “ordinaire”, de questionner ses relations avec la violence historique, celle des conflits qui ont jalonné le xxe siècle, des conflits tabous surtout, d'observer ses répercussions notamment sur les descendants des acteurs desdits conflits. Violence privée et violence historique : qui de l’œuf ou de la poule...
La trilogie retrace le combat d'Alexandre : comprendre sa violence intérieure (Les Culs de plomb) ; lui faire face (La Mante) ; la dépasser enfin, et la transformer en un engagement en faveur de la paix (Vivre)."

Hugo Paviot

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.