theatre-contemporain.net artcena.fr

Accueil de « Vis au long de la vie »

: Note de l'auteur

C’est quoi ces histoires d’il y a plus de 50 ans… J’étais même pas née…
Parfois les histoires se répètent, reviennent sous d’autres formes, avec d’autres gens… mais ce sont toujours les mêmes histoires.
Et ce que je vois aujourd’hui nous renvoie, curieusement, à ce qui s’était passé il y a quelques 70 ans…


Alors j’ai voulu parler de Violette et de tous les autres, de cette période du passé qui n’en finit pas de ressurgir.


Il est des jours qui changent votre vie, qui vous transforment au point que l’ « avant » est tellement différent qu’il vous devient étranger, et que l’ « après » est tellement étranger que l’on ne sait même plus qui on est… on devient étranger à sa propre vie.
Ce qui vous transforme ainsi ?
D’autres personnes qui changent les règles du jeu de la vie, qui font que vous n’avez plus votre place… que vous n’avez plus droit de cité.
Violette a été exclue de sa vie d’ « avant » un jour de 1943…tout simplement parce qu’elle était « elle »…et avec « elle », d’autres « elle » et d’autres « lui » sont devenus étrangers à leur propre vie. Certains, beaucoup l’ont même perdue, leur vie. Ils sont morts parce qu’ils étaient … hier … juifs, tziganes, homosexuels, et aujourd’hui…
Violette, ce qui l’a sauvée, c’est le violon. Elle avait appris à en jouer dans sa vie d’ « avant » ; et c’est comme ça qu’elle a pu entrer dans sa vie d’ « après », qu’elle a pu la garder sa vie, tout simplement.


« Pendant », c’est les camps ; pour les « raconter », il faut y associer l’ « avant » et l’« après ». Ces camps dans les années 40, on les retrouve aujourd’hui, ailleurs, avec d’autres « elle » et d’autres « lui »… peut-être moi !


Autres temps, autres lieux, espérons une autre Histoire. C’est à nous de la jouer.

Michèle Albo

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.