theatre-contemporain.net

Accueil de « Victor ou Les enfants au pouvoir »

Victor ou Les enfants au pouvoir

+ d'infos sur le texte de Roger Vitrac

Distribution

Présentation

Victor, un enfant bien trop grand pour son âge, fête ses neuf ans en famille. Quoi de plus normal, sinon que le « normal » est inconnu dans cette famille, directement venue de chez Feydeau : grande bourgeoisie satisfaite, et tromperies à tous les étages. Mais ici, le burlesque explose dans la violence d’un rire de colère, de rébellion. De là le désir d’Emmanuel Demarcy-Mota de monter cette pièce, créée, ce n’est pas un hasard, dans la mise en scène d’Antonin Artaud, en 1928. Soit la même année que L’Opéra de quat’sous à Berlin, un an après la sortie du Metropolis le film de Fritz Lang : « L’auteur, Roger Vitrac, a adhéré au dadaïsme, a été proche d’André Breton et des surréalistes, a connu et suivi les grands mouvements du XXe siècle en ses débuts, pour en tirer un théâtre du fantastique ancré dans le réel, où l’inconscient, le rêve ont leur place. Victor n’est, pas seulement un « pervers polymorphe », selon Freud. Mais dans son désir de liberté, de vivre sa propre vie, y compris sexuelle, il se montre profondément subversif. Il incarne le refus du conformisme, la révolte contre les lois établies par une société dont, entre la grande dame pétomane, le général ahuri, les parents abusifs, Roger Vitrac donne, sans arrière-plan vraiment politique, une image terrifiante et ridicule. Une société déséquilibrée par les appétits d’une jeunesse qui lui fait peur, qu’elle voudrait ignorer. « Victor entame une lutte à mort, et il y a de nombreux morts dans cette pièce, mais le thème en est d’abord la mort de l’enfance. Car quoi qu’il arrive, on vieillit. L’enfance, on ne la retrouve pas, c’est une partie de soi qui disparaît peut-être à jamais. »

Colette Godard

En vidéo

"Victor ou Les enfants au pouvoir", m.e.s. E. Demarcy-Mota, extraits

Dernières critiques

L'Express.fr
tragédie grecque
Image d'une critique concernant tragédie grecque

Par Christophe Barbier

jeudi 21 mars 2013

Journal La Terrasse.fr
Nouveau langage scénique et théâtre contemporain
Image d'une critique concernant Nouveau langage scénique et théâtre contemporain

Par Véronique Hotte

samedi 02 mars 2013